« Bonjour, je suis une lamproie.
— Merci de me le préciser, mais j'avais remarqué. Si vous pouviez arrêter de poisser mon paillasson, ça serait pas plus mal.
— Je suis une lamproie et je cherche du travail. J'espère que vous savez, précisément, comment il faut procéder pour me rémunérer ?
— Mais oui, parfaitement, il suffit d'utiliser...
— Oui, je vous écoute.
— ...des chèques lamproie-service.
— C'est tout à fait cela ! Bravo ! Comme je suis heureux de vous avoir rencontré ! »