JJRL_012

« Jean-Jacques Royer-Legrand, votre projet de société de livraison de chiens à domicile à l'air de partir en quenouilles.
— J'aurais plutôt tendance à dire, ma tante, qu'il se barre en sucettes.
— Non. Votre projet part en quenouilles, je m'y connais.
— Écoutez, ma tante, préféreriez-vous, à ce moment-là, "partir en couilles" ?
— Mais je pars dans ce que je veux, Jean-Jacques Royer-Legrand !
— Pardon, ma tante.
— Je ne vous en veux pas. La livraison de chiens à domicile n'a jamais été un métier facile. J'en connais d'autrement plus costauds qui s'y sont brisé les reins.
— Merci, ma tante.
— Cessez d'embrasser ma chaussure et allez faire un tour de Bulto-Balto au Luna Park, ça vous fera prendre l'air.
— Riche idée, ma tante. Auriez-vous éventuellement 1 200 euros ?
— Servez-vous dans le pot aztèque de l'entrée. Jeune fripon. »