Doit-on, en attendant qu'une fructueuse recherche d'investisseurs nous permette d'édifier tout un tas de bâtiments, ainsi qu'une clôture, laisser gambader les faons en dehors des limites du parc animalier dont nous venons, à l'instant, au beau milieu de notre promenade en forêt, de décider la création ?