Ceux qui ronflent allongés

Comme le pérorait cet abruti de Rahan, nous faisons partie de "ceux qui marchent debout". Ce qu'il ne précisait jamais, c'est qu'on fait également partie de "ceux qui gerbent à quatre pattes". Cette précision étant faite, et malgré le fait qu'elle débute à peine, permettez-moi de vous souhaiter une excellente fin de semaine.

Texte, et son titre, élaborés en toute liberté par Thierry.