Je poursuis mon sournois travail de sape au sein de l'institution (corrompue et bien-pensante) du Théâtre du Rond-Point. Ils m'ont pris une seconde blague. Ha, ha ! Les inconscients.

Allez voir, ça leur donnera l'illusion que leur site est, soudainement, fréquenté par la crème du Net.

>ventscontraires.net