Un mandat d'arrêt international a été lancé contre Patrick Massiaud qui a reçu le morceau de papier en pleine figure et s'est écroulé sur le sol en grimaçant de douleur. « C'est vrai que les internationaux font un tout petit plus mal », s'est borné à commenter, sobrement, le capitaine en charge de l'opération.