Trente millions d'Amish

J'aimerais vraiment jeter un œil sur les vrais chiffres de l'animalité domestique en France. On nous berce avec ces "30 millions" comme on nous ressert les Trente Glorieuses. Je trouve, moi, qu'on croise beauuuuuuucoup trop de ces bêtes de tous poils, tous les jours et à chaque coin de rue. Et je vous vois venir : non, je ne déteste pas la bête en tant que telle mais, simplement,  la France ne peut pas accueillir toute l'animalerie du monde. Les chiens et les chats étrangers, qui ont quitté leur pays d'origine dans des conditions souvent dramatiques, doivent-ils errer dans les rues du pays ? Mettons sur pattes un Ministère des Animaux Français de Compagnie, de manière à recenser un peu tout ça.

Texte, et son titre, élaborés en toute liberté par Thierry.